page contents TITRE DE LA PAGE CONTENU DE LA PAGE

Cuba Visa : Les choses impératives à savoir avant de partir

Passeport - Cuba Visa

Scroll this
Accueil » Cuba Visa : Les choses impératives à savoir avant de partir

 

Cuba Visa : Les choses impératives à savoir avant de partir

 

Voici une liste des informations, dont vous avez besoin, pour votre voyage à Cuba.

Santé

Le système de santé cubain est un des meilleurs de la région. En effet, la médecine Cubaine a une très bonne réputation !

Visa

Les voyageurs doivent présenter une carte de tourisme à la douane. Valide un mois, il est utile pour une seule entrée sur le territoire et obligatoire pour les mineurs, quel que soit leur âge.

Comment l’obtenir ?

Les voyageurs doivent en faire la demande auprès des services consulaires de l’ambassade de Cuba.

En se rendant sur place, il faut présenter un passeport valable le temps du séjour, un billet d’avion aller-retour et 22 € par personne en espèces. La carte est délivrée à l’instant.

Par la poste, il faut envoyer un dossier et compter 25 € de frais de dossiers en plus.

Pour les voyageurs en provenance des Etats-Unis, l’entrée sur le territoire cubain est à éviter. A l’inverse, des agences de voyage proposent, par exemple, de passer quelques jours à Miami après un voyage à Cuba.

Pour plus de détail, veuillez consulter le site de la diplomatie française : ici

Assurance

Les voyageurs doivent être munis d’un certifiant d’assurance en cas de maladie ou de rapatriement.

Monnaie

Deux monnaies sont en cours à Cuba: le CUC et le CUP.

Le CUC est le Peso cubain convertible en monnaie étrangère, il est indexé sur le dollar.

Le CUP est le Peso non convertible.

Attention : Il y a peu de terminaux pour cartes bleues. Mieux vaut prévoir de l’argent liquide.

Convertisseur de monnaie

Décalage Horaire

Le fuseau horaire est GMT-5 en hiver et GMT-4 en été.

Par exemple, en hiver GMT – 5, quand il est 14h à Paris, il est 9 heures du matin à Cuba.

Location Véhicule

Un road-trip est sans doute la meilleure façon de découvrir l’île, où le trafic est loin d’être intense.

Attention: il vaut mieux éviter de conduire la nuit car les routes ne sont pas toujours en bon état et les Cubains ont l’habitude de les emprunter à pied, même dans l’obscurité.

Le réseau routier est, globalement, bon et bien entretenu. Néanmoins, il y a des nids de poule sur certaines routes.



%d blogueurs aiment cette page :